Citations tirées de la préface de cette bande dessinée du très justement célèbre bédéaste américain, Will Eisner.

"Les vieux immeubles ne sont pas à nous. Il appartiennent, pour partie, à ceux qui les ont construits, et pour partie aux générations d'hommes et de femmes qui viendront après nous. Les morts ont encore des droits sur eux: ce pourquoi ils ont travaillé."

"Il n'est pas possible qu'ayant partagé des vies, {les structures des immeubles} n'aient pas de quelque façon absorbé les radiations de l'interaction humaine."

eisner